image

Taxe de séjour

Créée par la loi du 13 avril 1910, la taxe de séjour est instituée à l’initiative des stations de tourisme classées. Cette possibilité s’est élargie aux communes de montagne en 1985, un an après aux communes littorales et aux communes réalisant des actions de promotions touristiques et/ou de gestion d’espaces naturels depuis 1995.

A Sainte-Anastasie, la taxe de séjour est perçue depuis le 1er janvier 2015. La période de perception de la taxe est du 1er janvier au 31 décembre. Le barème suivant est appliqué à partir du 1er janvier 2019 :

Catégories d’hébergement

Tarif 

Commune

Taxe additionnelle

département

Tarif taxe

Hôtels de tourisme 5 étoiles, résidences de tourisme 5 étoiles, meublés de tourisme 5 étoiles

1.00

0.10

1.10 €

Hôtels de tourisme 4 étoiles, résidences de tourisme 4 étoiles, meublés de tourisme 4 étoiles

0.80

0.08

0.88 €

Hôtels de tourisme 3 étoiles, résidences de tourisme 3 étoiles, meublés de tourisme 3 étoiles

0.70

0.07

0.77 €

Hôtels de tourisme 2 étoiles, résidences de tourisme 2 étoiles, meublés de tourisme 2 étoiles, villages de vacances 4 et 5 étoiles

0.60

0.06

0,66 €

Hôtels de tourisme 1 étoile, résidences de tourisme 1 étoile, meublés de tourisme 1 étoile, villages de vacances 1,2 et 3 étoiles, chambres d’hôtes

0.50 

0.05

0,55 €

Terrains de camping et terrains de caravanage classés en 3,4 et 5 étoiles, et tout autre terrain d’hébergement de plein air de caractéristiques équivalentes, emplacements dans des aires de camping-cars et des parcs de stationnement touristiques par tranche de 24 heures

0.20 

0.02

0,22 €

Terrains de camping et terrains de caravanage classés en 1 et 2 étoiles et tout autre terrain d’hébergement de plein air de caractéristiques équivalentes, ports de plaisance

0.20 

0.02

0,22 €

 Sont exonérées, conformément aux dispositions en vigueur,

  • les personnes âgées de moins de 18 ans,
  • les titulaires d’un contrat de travail saisonnier employés dans la commune,
  • les bénéficiaires d’un hébergement d’urgence ou d’un relogement temporaire,
  • les propriétaires de résidence secondaire pour laquelle ils acquittent la taxe d’habitation, les personnes occupant des locaux dont le loyer est inférieur à un montant déterminé par le conseil municipal.

Conformément à l’article L.133-7 du code du tourisme, la taxe de séjour alimente la section de fonctionnement du budget annuel. Elle contribue à des dépenses liées à la communication, à la politique culturelle et sportive communale.

Grâce à l’engagement des hébergeurs les plus actifs et le partenariat commune/ gestionnaire des réservations (Gîtes de France, Airbnb), les montants collectés ont évolué de manière significative et les effets sont aujourd’hui bien visibles, notamment cette année à l’entrée de la mairie (remise en état du mur de l’ancien préau, installation de deux assis/debout, installation d’un panneau double face d’information sur les Gorges du Gardon…)

Plusieurs projets d’aménagement sont à l’étude mais nous accueillons avec plaisir toutes suggestions pour « le bien vivre » sur notre vaste territoire.

Nous remercions tous les hébergeurs qui, par leur engagement citoyen et responsable, participent à l’amélioration de l’accueil touristique sur le territoire de la commune.